27 février 2013

Good Omens and Dregs of The World; London #1

Dés que nous avons posé le pied sur le sol britannique, j'ai su que cela allait être un séjour mémorable. Vous vous souvenez, j'avais bien étudié la question, je savais où j'allais, enfin, c'est ce que je voulais lui faire croire ("lui" étant M.LPC). Il m'avait dit "Tu veux ENCORE aller à Londres, alors c'est toi qui organises".

A peine sortis de l'Eurostar, je l'ai impressionné, mon homme. "Sais-tu qui est ce petit monsieur en rouge?" Non, il ne savait pas, na!

As soon as we set foot on The British soil, I knew it would be something to remember. I had studied books and guides, I knew where I was going, well anyway this is what I wanted him to believe ("him" being Mr. LPC). He had told me "If you want to go to London AGAIN, you organize it".

Hardly had we got off the Eurostar when I impressed him (well, I think, he didn't show he was impressed). I asked "Do you know who this man is?". He didn't. So much for that!

IMG_8393IMG_8397_2

"C'est un ancien combattant de l'armée britannique, résidant du Chelsea Royal Hospital, qui se promène à plus de 2 miles de son lieu de résidence, voyons!".

Puis, je lui ai montré le ciel bleu, sans un nuage "Tu vois, j'ai aussi prévu le beau temps". Non mais, il faut parfois les impressionner, pas vrai, surtout quand ils nous proposent un voyage à Londres après des semaines et des semaines de pluie à Paris. Ce que je n'avais pas prévu, c'était un peu plus de chaleur. On était gelés!!!

"He's a British Army Pensioner, resident of the Royal Chelsea hospital. He is wearing his scarlett uniform today because he is 2 miles or more away from his home, isn't it obvious?"

Then I showed him the bright blue sky, totally cloudless. "As you can see, I had also planned sunshine". It is necessary to impress them a little once in a while, especially when they accept to go to London ONCE MORE after it has rained for weeks and weeks in Paris. What I had forgotten to plan was a little more heat, we were freezing.

IMG_8415IMG_8410

(Hôtel St Pancras Renaissance et gare St Pancras. St Pancras Renaissance hotel and St Pancras Station)

Si un jour vous avez du temps à St Pancras, admirez l'extérieur de cette cathédrale du chemin de fer. Entrez dans l'hôtel St Pancras Renaissance pour jeter un coup d'oeil au grand escalier, première porte à gauche en entrant dans le hall.

If one day you have some spare time before taking the Eurostar, go and have a look at the outside of St Pancras Station, the Cathedral of railways. Go into St Pancras Renaissance Hotel and have a look at the Grand Staircase, first door to the left when you enter the lobby.

IMG_8411IMG_9363

Dans le grand escalier avec son motif de fleurs de lis on peut facilement imaginer les robes de bal, les chapeaux hauts-de-forme et les queues de pie.

In the Grand Staircase with its fleur-de-lis patterning fully restored, it is easy to imagine ballgowns, top hats and tails.

IMG_9366IMG_8572

Les tenues et les comportements sont plus décontractés de nos jours.

The dress code and behaviour are less formal nowadays.

IMG_8407IMG_8403

Les couloirs et le grand escalier sont remarquablement larges afin que deux dames habillées en robes victoriennes puissent s'y croiser confortablement. C'était pratique aussi avec nos deux couches de pulls et nos gros anoraks. En ce moment à Londres, tout le monde a plus ou moins l'air d'un Bonhomme Michelin.

Dans cet hôtel ont été tournées des scènes de The Servant 1963, Shirley Valentine 1989 et plus près de nous Batman , 102 Dalmatians, Bridget Jones' Diary, Harry Potter and the Chamber of Secrets.

Si vous avez du temps à perdre avant de reprendre l'Eurostar, allez manger un Banoffee pie au pub O'Neill's en face de l'hôtel.
The corridors and Grand Staircase were designed noticeably wide to allow two ladies in Victorian dress to pass each other comfortably. It was convenient too because of our two coats of pullovers and big winter coats that make everybody more or less look like the Stay Puft Marshmallow man.
 
In this hotel were shot scenes from The Servant 1963, Shirley Valentine 1989 and closer to us, Batman, 102 Dalmatians, Bridget Jones Diary, Harry Potter and The Chamber of Secrets.
 
If you still have time before boarding the Eurostar, go to O'Neill's pub, opposite the hotel and have a Banoffee pie.
IMG_8884

IMG_8880

Je l'ai bien expliqué à M.LPC, ce n'est pas de la gourmandise, c'est une expérience culturelle (ne pas confondre). Et de toutes façons, il n'a rien à dire avec son winter berry and custard pudding.

As I explained to M.LPC, I was not being greedy, it was just a cultural experience (not to be confused). And anyway, he could not make any unpleasant comment as he was himself having a winter berry and custard pie.

IMG_8883IMG_8881

(A gauche, partagez avec moi l'expérience culturelle du banoffee pie. A droite, le winter berry and custard pudding de M.LPC. Left, share my cultural experience with the Banoffee pie. Right, Mr LPC's winter berry and custard pudding)

La presse britannique ne parle que de Kate et de son petit ventre. Tout va bien, le Royaume Uni tout entier est rassuré et nous aussi. Nous pouvons donc tranquillement prendre le bus avec notre Oyster card.

The British newspapers were all showing Kate and her bump. The whole United Kingdom is reassured and so are we. We can therefore feel worry free and take the bus with our newly purchased Oyster card.

IMG_8810IMG_8624

(Nous avons choisi l'Oyster card bus uniquement, 24 £, valable 7 jours. Si vous la rendez avant la fin de la semaine, on vous remboursera 5£. We chose the 7 days bus only Oyster car, 24£. If you don't use it the whole week, you can bring it back and get a 5£ refund)

Je suis si contente d'être là et je profite de chaque instant.

You have no idea how happy I am to be here, I am enjoying every second of it.

IMG_8419IMG_8432

Tant pis pour la petite remarque de M. "T'en as pas déjà plein, des photos de taxis et de cabines téléphoniques?" - "Cherche pas!" (ça, c'est ma réponse)

Never mind Mr LPC´s little remark "Don't you already have tuns of photographs of taxis and phone booths?" -" Who cares?" (I answered)

IMG_8417

Tout y est, les cabines téléphoniques, les petits déjeuners servis à toute heure.

Everything is there, the phone booths, the all day breakfasts.

IMG_8470

 IMG_8463IMG_8488_2

Le célèbre magasin de parapluies, c'est quand-même là que se fournissait le fameux John Steed de Chapeau melon et bottes de cuir. Posséder un parapluie de chez Smith, c'est déjà être le quart de la moitié d'un gentleman. "Tiens, il pleut parfois ici? J'savais pas" (c'est moi qui parle). Remarquez aussi les petits camions de Postman Pat et les boites aux lettres.

The famous umbrella shop, this is where John Steed, from The Avengers used to get his umbrellas. If you own a Smith Umbrella, you are already the quarter of half a gentleman. "Does it sometimes rain here? I didn't know" (This is me talking). I also like little Postman Pat vans and letter boxes.

IMG_8515

Les autobus rouges à deux étages qui nous montrent les films qui vont sortir. Celui-là me plairait bien, avec Dame Mirren et Anthony Hopkins, tiens.

The red double decker buses that show the new movies coming soon. I would like to see this one, by the way, with Dame Mirren and Anthony Hopkins.

IMG_8423IMG_8539

Vous avez remarqué, tout est rouge... enfin presque.

Have you noticed, everything is red...well, nearly.

*

 Dirigeons-nous vers les bas-fonds de Londres au XVIII siècle. Pour cela, il faut nous rendre au Sir John Soane's Museum, 12-13 Lincoln's Inn Fields. 

Let's head to the dregs of the English XVIIIth century. In order to do so, we need to go to Sir John Soane's Museum, 12-13 Lincoln's Inn Fields

IMG_8436

 

Le musée est impressionnant pas son architecture intérieure. En hiver, le premier mardi de chaque mois, il est ouvert jusqu'à 21 h et entièrement éclairé à la bougie, l'atmosphère y devient prodigieusement gothique. Brrr, je n'aimerais pas ça du tout, je ne m'y sentais pas très à l'aise même en plein jour.

Une des toute petites pièces contient plus de cent tableaux, visibles par un jeu de panneaux géants amovibles. C'est ainsi que sont apparus les huit tableaux de la série La carrière d'un roué de Hogarth. Les photos ne sont pas autoriseés, j'ai donc emprunté celles du site du musée. Explications en anglais ICI.  

 This museum impressed me by its interior architecture. In the winter, it stays open until 9pm every Tuesday night and is totally candlelit, the atmosphere must be really gothic. Brrr, I wouldn't like that. I wasn't feeling quite at ease even at day time.

One of the little tiny rooms contains a hundred paintings that appear through a huge panelling system. That is how we eventually saw the eight pictures of The Rake's Progress by Hogarth. The museum is quite interesting. No pictures allowed, so I am just usind the Museum photos. Explanations in English HERE.

*

1- L'héritier

1- The Heir

1jsw_heir

Voici Tom Rakewell. Il arrive de l'université d'Oxford et vient d'hériter d'une grosse fortune de son avare de père. La scène est remplie de détails qui montrent la richesse accumulée dans cette maison sinistre et mal tenue. Les deux portes ouvertes laissent entrevoir d'autres possessions entassées. Des serviteurs trouvent des trésors cachés dans la cheminée et derrière les panneaux muraux.

 Derrière Tom, un avocat est en train de faire l'inventaire des biens tout en dérobant des pièces d'or et en jetant un regard furtif à Tom. Un chat affamé cherche désespérement de la nourriture dans un coffre plein d'argenterie.

Tom, inconscient de ce qui se passe dans son dos se fait faire un costume sur mesure. Il essaie de donner de l'argent à une servante, Sarah Young qu'il a séduite en lui promettant le mariage. Originaire de la campagne, modestement vêtue, elle a cru Tom quand il lui promettait le mariage, comme le prouvent les lettres qui sont dans le tablier de sa mère derrière elle et l'alliance qu'elle tient dans sa main gauche. La mère de Sarah rejette avec colère la poignée de pièces d'or qui lui est proposée par Tom et qui représente bien peu de chose par rapport à sa fortune.

*

2- Le lever

2- The Levee

2jsw_levee

Tom a adopté le train de vie luxueux de l'aristocratie. Il porte des vêtements somptueux, vit dans une maison richement aménagée et imite la pratique du "lever" qui consiste à recevoir des visiteurs et des commerçants le matin. A l'instar des aristocrates, il porte une robe de chambre et un bonnet. On distingue de gauche à droite un maître d'escrime, un instructeur de quarter staff (sport qui se pratique avec des battes de bois), un maître de danse français , un paysagiste, un garde épée, un chasseur soufflant dans une corne et un jockey tenant un trophée. Le musicien assis s'apprête à jouer un opéra. D'autres personnes qui se trouvent dans la pièce voisine vont essayer d'attirer son attention. Par son manque de discernement et sa poursuite insatiable du plaisir, Tom signe sa propre perte.

*

3-L'orgie

3-The Orgy

3jsw_orgy

Cette scène se situe dans la célèbre Rose Tavern de Drury Lane. Il est trois heures du matin. Tom est entouré de personnes qui cherchent à le "plumer", cette fois par le biais du commerce du sexe. Tom se laisse aller, apparemment ivre. Son côté voyou est suggéré par son épée. Une prostituée glisse la main dans sa chemise tout en passant sa montre à gousset à une femme assise derrière lui. 

*

4- L'arrestation

4- The Arrest

4jsw_arrest

Tom, somptueusement vêtu se rend à St. James's Palace que l'on voit dans le fond, pour être présenté à la cour et assister à une audience royale, certainement pour y chercher l'aide du roi ou de quelque aristocrate. La chaise à porteur qu'il utilise et dont on a tiré les rideaux pour ne pas qu'on le reconnaisse, a été arrêtée par un huissier. Tom laisse voir qu'il n'a pas l'argent pour se sortir de cette situation humiliante. C'est devant une autre cour qu'il va comparaître: une cour de justice. Il est sauvé par l'intervention de Sarah Young. Elle donne à l'huissier son argent honnêtement gagné par son travail de couturière. Elle témoigne de sa générosité et de sa loyauté ainsi que la réalité de l'amour qu'elle éprouve. 

*

5- Le mariage

5- The Marriage

5jsw_marriage

La scène se passe au nord de Hyde Park, dans Marylebone Old Church, connue pour les mariages clandestins qu'on y célébrait. Ayant dilapidé sa fortune, Tom essaie de s'en approprier une autre par le biais du mariage. Il épouse une héritière borgne, rondelette et vieillissante, qui semble particulièrement excitée à l'idée d'épouser un homme jeune et fringant. C'est la jeune et jolie domestique que Tom regarde. Il reluque déja ce qui pourrait devenir sa future conquête. Sarah accourt, toujours fidèle; elle est à la porte avec sa mère et l'enfant qu'elle a eu avec Tom mais on les empêche d'entrer dans l'église.

Deux chiens, au premier plan, présentent une parodie grotesque du mariage.

*

6- La maison de jeux

6- The Gaming House

6jsw_gaminghouse

Dans cet épisode, Tom dilapide sa fortune au White's club à Soho. Un écclésiastique, les poings serrés, se détourne en signe de désespoir. Derrière lui, un aristocrate brandissant une épée est retenu dans sa colère par un de ses congénères ivre. Sur la droite, un prêteur sur gage écrit une note à la demande d'un noble qui désire continuer à jouer. Sur la gauche, un homme prostré ne remarque même pas l'enfant qui lui offre une boisson. Son habillement et son pistolet laissent penser qu'il s'agit d'un bandit de grand chemin qui, ayant perdu son butin, se demande peut-être lequel des joueurs il pourrait détrousser. 

Un veilleur de nuit, à droite, alerte les personnes situées dans le fond de la pièce, en leur montrant la fumée qui sort du plafond.

Au premier plan, Tom, qui a perdu sa perruque, s'agenouille par terre. Comme la majorité des présents, il est trop absorbé par le jeu pour se rendre compte que le bâtiment est en feu. La chaise renversée indique qu'il était à la table de jeu et que, ayant tout perdu, il est brusquemant tombé à genoux, désespéré. Il se répand en injures contre Dieu ou contre son sort.

*

7- La prison

7- The Prison

7jsw_prison

Tom est enfermé pour dette à la prison de Fleet Street. A sa gauche se trouve sa femme, très amaigrie par le régime carcéral auquel ils sont soumis. Pour trouver un peu d'argent, Tom a écrit une pièce de théâtre dont le texte se trouve en rouleaux sur la table à côté de lui. Naturellement, son projet est aussi insensé que celui de l'alchimiste qui, assis à côté de lui, essaie de transformer le vil métal en or. Sa femme est furieuse car il a dilapidé sa fortune. Un garçon bourru, tenant une chope de bière attend d'être payé, tout comme le geôlier derrière la chaise de Tom qui présente la facture de la semaine. Tom semble être entré dans une sorte d'hébétement qui le paralyse. La femme en face de Tom est Sarah Young qui s'évanouit en voyant son ancien amant perdre la raison. L'enfant, à sa droite, serait leur enfant. 

*

8- The Madhouse

8- L'asile de fous

8jsw_madhouse

La scène finale se déroule à Bedlam, établissement de détention réservé aux pauvres et aux aliénés mentaux. Tom est allongé, presque dépouillé de tout vêtement et, par conséquent, de toute prétention sociale. Sarah pleure à ses côtés, certaine qu'elle ne peut plus rien pour lui. Pendant ce temps, un gardien enchaîne Tom. Deux cellules donnant sur la pièce principale renferment des fous. Celui de gauche porte une sorte de couronne et de sceptre. Comme cela se faisait au XVIII ième siècle, des dames de la haute société viennent voir les fous, c'est un des spectacle de la ville, l'endroit est ouvert au public.

Pour voir la série de tableaux Une élection, au même musée, c'est ICI, en anglais.

J'avais déjà parlé de la série Le Mariage à la mode ICI.

à suivre...

If you are interested in the other series of paintings by Hogarth, An Election at Sir John Soane's Museum, look HERE

I had already mentioned the Marriage à la mode series HERE.

to be followed...

images-2

Il y a un jeu concours chez De mère en fille, jusqu'au 28 février.

There is a giveaway over at De mère en fille.

83265174_p