19 août 2013

Books to read

2712df9c98e82db0dd96a6a43856261e

*

Jazz de Toni Morrison

Jazz by Toni Morrison

IMG_6525IMG_1211

 Avec son style bien particulier, ses retours en arrière qui sont comme les pièces d'un puzzle qui se mettrait en place au fur et à mesure de la lecture, Toni Morrison nous raconte l'histoire de Joe Trace, qui vient de tuer sa jeune maîtresse et de Violet, sa femme dans le Harlem des années 20. Nous remontons même bien plus loin dans le temps jusqu'à l'époque où la grand-mère de Violet était esclave. Ce roman a été traduit en français.

With her very personal style, with its flash backs that are like the pieces of a puzzle that gradually falls into place as we read along, Toni Morrison tells us the story of Joe Trace, who has just killed his young mistress and of his wife Violet in Harlem in the twenties, and much earlier when Violet's grandmother was still a slave.

*

La Chambre de Giovanni de James Baldwin

Giovanni's Room by James Baldwin

IMG_1303

 Publié en 1956, La Chambre de Giovanni est le deuxième roman de James Baldwin. A la veille de l'exécution de Giovanni, le narrateur, David, raconte sa vie et sa rencontre avec Giovanni: une poignante histoire d'homosexualité dans le Paris des années 50. Un classique de la littérature américaine.

Baldwin admit que son éditeur lui conseilla de "brûler" son livre... heureusement, il ne l'a pas fait. Ce livre a été traduit en français.

First published in 1956, Giovanni's room is James Baldwin's second novel. Before Giovanni is executed, David, the narrator, tells us his life and how he met Giovanni: a poignant story of homosexuality in Paris in the fifties. A classical American novel.

Baldwin admitted that his publisher first told him to "burn" the book... fortunately he did not do it.

*

La Vie dans les cottages anglais d'Adrian Tinniswood

Life in the English Country Cottage de Adrian Tinniswood

IMG_1233IMG_8635

Bien avant de devenir ce que nous connaissons aujourd'hui via les magazines de déco britanniques, le cottage était avant tout une pièce sans aucun confort où logeait toute une famille de paysans que l'on considérait à peine comme des être humains. Tout au long du livre, Adrian Tinniswood raconte l'histoire de ces logements, documents historiques et témoignages à l'appui, du Moyen Age à nos jours. J'ai découvert cet auteur passionnant avec Le Grand Incendie de Londres. J'ignore si ce livre a été traduit en français.

La couverture du livre me fait penser au blog de Gladys. 

Long before becoming what we know through British decoration magazines, a cottage was only a miserable room for a whole family of peasants who slaved all day on their landlord's land and were hardly considered as human beings. All through the book, Adrian Tennison tells the story of these lodgings with historical documents and testimonies, from the Middle Ages to nowadays. I discovered this captivating author with Great Fire of London.

The cover of the book reminds me of Glady's blog.

*

 Une Anglaise à Paris de Nancy Mitford

IMG_1870IMG_8393

Lors de son séjour à Paris de 1948 à 1966, l'aînée des soeurs Mitford publia des chroniques de sa vie quotidienne. Comme une ethnologue en pays étranger, elle nous montre nos bizarreries avec humour et tendresse. Combien d'entre nous font encore claquer tous les volets de la maison chaque matin, j'en fais partie, pas vous? Je ne sais pas si ce livre existe en anglais.

During her stay in Paris from 1948 to 1966, the oldest of the Mitford sisters published chronicles about her daily life. Like an ethnologist in a foreign country, she shows us our weird behaviour with humour and tenderness. How many of us still start the day opening all the wooden shutters of the house? I do, and I enjoy it, as strange as it may seem.

*

A Mercy de Toni Morrison

A Mercy by Tony Morrison

IMG_1098IMG_1869

Dans les années 1680, l'esclavage n'en est qu'à son début en Amérique. Florens, jeune fille de 16 ans, n'est pas malheureuse chez son maître anglo-hollandais où elle a trouvé une sorte de famille. Mais une question la hante, pourquoi sa mère l'a-t-ellle abandonnée à ce maître? Grâce à des retours en arrière et à l'entrée en scène de nombreux personnages, on aura la réponse à la fin du livre. Ce roman été traduit en français.

In the 1680s, the slave trade is just starting in America. Florens, 16 years old , is not unhappy with her Anglo-Dutch master, she has found some kind of family there. But she is haunted by a question, why did her mother give her away to this master and abandon her? With flash backs and intermingled individual stories, we have the answer at the end of the book.

Framley Parsonage d'Anthony Trollope

Framley Parsonage by Anthony Trollope

IMG_4915IMG_6516

Fanny Robarts est le personnage le plus attachant de ce quatrième volume de la série Les Tours de Barchester. Elle a épousé Mark, un jeune ecclésiastique naïf et manipulable qui, par ambition, se laisse entraîner par une bande de compères haut placés mais pas vraiment honnêtes et risque bien de se retrouver ruiné. Lady Lufton, riche et influente voisine veille sur lui et sa famille mais jusqu'à quel point? Une multitude de personnages peuplent ce récit de la vie quotidienne à la campagne dans l'Angleterre Victorienne. C'est, des six de la série, celui qui a eu le plus de succés. Il est possible d'en lire la traduction en français.

Fanny Robarts is the most lovable character of this fourth novel of The Barchester Chronicles. She has married Mark, a young clergyman, naïve, ambitious and easily manipulated, who finds himself with a group of partners, with high positions but not very honest and is brought to the brink of ruin. Lady Lufton, rich and  influential looks after him and his family but how far is she going to stand by him? Plenty of characters appear in this picture of everyday life in the countryside in Victorian England. It was the most successful book of the series of six.

*

Le Londres de la Restauration de Liza Picard

Restoration London by Liza Picard

IMG_1419IMG_5886

Pour tout savoir sur la vie quotidienne des Londoniens entre 1660 et 1670 : comment ils s'habillaient, mangeaient, se déplaçaient, se soignaient, l'air qu'ils respiraient, leurs serviteurs (ou leurs maîtres), la condition de la femme, la peste, le grand incendie, tout y est, même Samuel (Pepys) et Elizabeth (sa femme) et c'est passionnant! Je ne sais pas s'il a été traduit en français.

In order to know everything about Londoners'everyday life between 1660 and 1670: how they dressed, ate, travelled, their illnesses and treatments, the air they breathed, their servants (or masters), the status of women, the plague, the great fire, it is all in there, even Samuel (Pepys) and Elizabeth (his wife) and it is unputdownable!

*

Un Journal de l'année de peste de Daniel Defoe

A Journal of the Plague Year by Daniel Defoe

IMG_6736IMG_7014

 En 1722, soit bien longtemps après la grande peste de 1665, Daniel Defoe entreprend d'en faire le récit en plaçant son narrateur en plein coeur de la ville. On ne peut, de nos jours imaginer une épidémie d'une telle ampleur. Chacune des trois premières semaines de septembre compta 20.000 morts. Je ne vais pas vous raconter ici les détails terribles de cette période, lisez le livre si cet épisode de l'histoire de Londres vous passionne, c'est  bien plus intéressant que les aventures de Robinson Crusoe, à mon humble avis. Ce livre a été traduit de l'anglais.

In 1722, that is to say a long time after the great plague of 1665, Daniel Defoe undertook to tell the story through an imaginary narrator right in the center of the city. It is impossible nowadays to imagine such an epidemic. Each of the first three weeks of September counted 20,000 dead. I am not going to tell you here anything about the horrible details of this desease. Read the book if you are interested in this period of London history, it is, to me, far more interesting than Robinson Crusoe.

dbf001183322beacf7c782559746a7bf

 * Jeu de quilles et drap brodé de famille, dossier de chaise home-made. Ninepins and embroidered sheet: family heirlooms, home made garden chair back cover.

Edit de 11h: suite à vos commentaires, je précise pour chaque livre s'il en existe une traduction en français.