11 mars 2013

The Day I Understood Why English Pudding is Served Hot; London #4

Oui, c'est le jour où il était si moqueur content  "Je vais pouvoir raconter à tout le monde que tu as voulu faire la tournée des pubs".

Cela a commencé un petit matin par un tour de bus. J'aime commencer la journée par ce genre d'attraction. C'est mieux qu'Eurodisney.

Yes, this is the day he laughed at me was so happy and said he would be too pleased to tell everybody that I had made him tour the pubs.

It all started one morning by a bus ride. I like this type of ride, it is more fun than Eurodisney.

IMG_8811

Direction Camden Town

We headed towards Camden Town

IMG_8817

et ses marchés, surtout Camden Lock et Stables Market.

and its famous markets, especially Camden Lock and Stables Market.

IMG_8822

 Nous sommes déjà passés ici il y a quelques années, en autobus en direction d'Hampstead Heath mais nous ne nous étions pas arrêtés. D'ailleurs contrairement à ce qui se passe maintenant , Camden Town, au XIXème siècle, n'était qu'une étape sur la route d'Hampstead. 

Un des avantages d'arriver là tôt un matin (glacial-de-milieu-semaine) est d'éviter la foule.

We had already driven through Camden Town on our way to Hampstead but we had never stopped. Unlike today, the Camden Town of the 1800s was merely a stop off point en route to Hampstead.

One advantage of being here first thing in the (mid-week-freezing) morning is that you can avoid the big crowds that show up the rest of the time.

IMG_8816

Difficile d'imaginer ce qu'était cette petite ville autrefois. 

It is hard to imagine what this little town looked like in the old days.

IMG_8814

Comme prévu, tout est très calme, pas de foule pour ralentir nos pas

Avec un legging bicolore, une jambe noire, une jambe léopard, ces Doc Martens rendent bien. J'ai vu une fille habillée comme ça à la gare de St Pancras et j'ai aimé. Bon, je ne dis pas que j'oserais.

As planned, it was very quiet, there was no crowd to slow us down.

I like those Doc Martens. They look super with a one-leg-black-one-leg-leopard-print-legging. I saw a girl dressed like that at St Pancras station and I loved it, not that I would dare though.

IMG_8820IMG_8819

IMG_8818

... au début, on a trouvé le coin tout à fait charmant, une petite Venise,

... at first, we found that place quite charming, a Little Venice,

IMG_8843IMG_8842

IMG_8836IMG_8835

avec des airs londonniens tout de même

a Londonish Venice, though

IMG_8831IMG_8840

IMG_8821IMG_8838

mais très vite, c'est devenu difficile.

Au nom d'un igloo, se disent les loups

Il fait un vrai froid de nous

-Anne Sylvestre

Nous avons quand-même tout vu, en regrettant presque le bain de foule, qui, peut-être, nous aurait réchauffés. Il y avait un petit vent mordant qui s'engouffrait jusque dans les allées des marchés, nous gelant les pieds, les mains et le bout du nez et nous faisant trembler de froid. Cela ne m'a pas empêchée de trouver un livre dans cette petite librairie d'occasion.

but very quickly, it became difficult. We could not feel our hands and feet anymore, there was a cold biting wind and I started shivering. We managed to see it all, nearly regretting a crowd that maybe would have made us feel warmer. Still, this did not stop me from finding a book in this little second-hand bookshop.

IMG_8830IMG_8871

 Stables Market doit son nom à un ancien hôpital pour chevaux. A l'époque victorienne, les chevaux blessés ou fatigués de tirer les péniches le long du canal étaient amenés ici pour se faire soigner. Maintenant, c'est un des plus grands marchés de Camden Town. 

Camden Stables Market gets its name from its previous incarnation as a horse hospital. In Victorian times, the stables were where horses injured pulling barges down the canals would come for treatment. Now it has become the largest of Camden's popular market spaces. 

IMG_8853IMG_8855

IMG_8857

 Des centaines de marchands et d'antiquaires exposent leurs marchandises. Les stands sont moins "modernes" et touristiques que dans le reste de Camden, et l'on trouve plutôt des habits vintage, des vieux livres ou du mobilier ancien

Hundreds of stallholders and antique dealers have stalls here, they are less modern and touristic than the rest of Camden, this is where you can find vintage clothes, old books or old pieces of furniture.

IMG_8858

IMG_8856IMG_8859

L'endroit est splendide: des statues de chevaux, des bas-reliefs équestres, des maréchaux-ferrants et leurs outils, en fonte et en fer forgés, peuplent l'endroit, un peu partout à l'intérieur et à l'extérieur.

 It is quite beautiful: statues of horses, equestrian bas-reliefs, blacksmiths and their tools, all in cast iron or wrought iron, fill the place, inside and outside.

IMG_8863IMG_8872

IMG_8874IMG_8876

IMG_8873IMG_8875

Les anglais aiment les vieux services à thé comme ceux de nos grand-mères. Quant à moi, je repère un petit pot à lait dans une échoppe fermée. C'est frustrant!

English people like those old fashioned tea sets, that look like our grandmother's. As for me, I really fancy that little milk jug but the shop is closed. How frustrating!

IMG_8861IMG_8847

 L'endroit a des airs de Grand Bazar d'Istanbul 

Here, it feels like in the Big Bazar in Istanbul

IMG_8865IMG_8852

ou même une atmosphère d'Asie du Sud-Est (à part le climat).

or South-East Asia (apart from the climate).

IMG_8878

Après être repassés à l'hôtel enfiler un pull supplémentaire, et remplacer les baskets par des bottes fourrées, qui sont tout compte fait aussi commodes pour marcher...nous voilà repartis, en pensant qu'il se présentera bien quelque endroit pour entrer nous réchauffer, il est impossible de rester longtemps dehors.

 Nous arrivons devant la Cour Royale de justice.

After stopping at the hotel to put on an extra jumper and change my sneakers for fur-lined boots, which end up being as comfortable for walking... we get a second wind, thinking that we'll probably find places to stop and warm up, it is just impossible to stay outside for too long.

We reach the Royal Courts of Justice.

IMG_8887

Nous allons entrer, je vous laisse ici car les photos sont strictement interdites à l'intérieur. Mais je vais tout vous raconter.

We are going in but I have to leave you here as photos are strictly forbidden inside. But I am going to tell you all when I come out again.

IMG_8890

 Nous passons un service de sécurité, comme à l'aéroport et ensuite, il est possible de se promener dans les couloirs. A travers les portes vitrées, on aperçoit les salles d'audiences, tout en bois, telles qu'elles étaient lors de leur inauguration en 1882 par la Reine Victoria, mais avec des ordinateurs en plus.

Les perruques blanches que portent les juges et les avocats étaient destinées, à l'origine, à ce que les homme de loi passent inaperçus et gardent un certain anonymat. Les juges et les avocats les portent depuis plus de trois siècles. Maintenant, ils se font plutôt remarquer! Elles se situent à mi-chemin entre la tradition et le symbolisme, la coutume ancienne et la controverse moderne (il a été question de les supprimer).

We have to go through security, like at the airport, and then it is possible to walk quietly along the corridors. Through the glass doors, you can see the audience rooms, unchanged since they were unveiled in 1882 by Queen Victoria, except for the computers.

The white wigs that judges and barristers have worn in court for more than three centuries set lawyers and judges starkly apart from the society around them, though they were originally meant to help them blend in and retain some anonymity; its use is steeped in tradition and symbolism, ancient custom and modern controversy. 

judge

(Un juge, photo The New York Times. A judge, New York Times photo)

Les audiences sont publiques. Nous nous installons sur un banc dans le fond d'une des salles. On voit le requérant sur un grand écran,  en prison, surveillé par un policier armé. Il demande une remise de peine... nous assistons à toute la scéance, il suffit de se lever lorsque les juges sortent délibérer, et de se lever à nouveau lorsqu'ils reviennent rendre leur verdict. L'homme qui suit l'audience derrière l'écran a déjà fait trois ans de prison pour détournement de fonds et faux et usage de faux, il obtiendra une remise de peine d'un an.

Dans le couloir en sortant, surprise: quelques gravures d'Hogarth.

The audiences are open to the public. We go in and sit down on a bench at the end of one of the rooms. The petitioner is here, on a wide screen, attending the audience from prison, guarded by an armed policeman. He is asking for a remission of his sentence... we listen to the whole audience. The only thing we have to do is stand up when the judges leave the room to deliberate and stand up again when they come back with their verdict. This man has been in jail for three years for embezzlement, forgery and use of forgeries, he will obtain to be released a year earlier that previously planned.

As we are leaving, I happen to see some Hogarth engravings on the wall, another nice surprise.

the_five_orders_of_perriwigs

(Les cinq ordres de perruques. The Five Orders of Periwigs)

55-0718

(Ici triomphe la justice. Here Justice Triumphs)

b95300b4-38ff-4766-8785-ee6a3fea8ed0

(Hudibras et l'avocat; Hudibras and The Lawyer)

  C'est alors que nous avons commencé la tournée des pubs, pas pour boire de la bière, non, il faisait trop froid... pour manger un dessert CHAUD avec de la custard CHAUDE, le tout avec une tasse de thé bien CHAUDE.

Ye Olde Cock Tavern, 22 Fleet Street, Holborn, connue pour son full butcher's breakfast (petit déjeuner du boucher): bacon, saucisses, boudin noir, foie, rognons, bifteck, oeufs, tomates et frites... pour bien commencer la journée.

This is when we started going to the pubs, no, not to drink beer, it was far too cold for that... to eat HOT pudding with HOT custard and a HOT cup of tea.

Ye Olde Cock Tavern, 22 Fleet Street, Holborn, famous for its full butcher's breakfast: bacon, sausages, black pudding, kidney, steak, eggs, tomatoes and chips... to start the day off with good nutrition and energy.

IMG_8892

Samuel Pepys est venu ici, waouh, cela impose le respect! Dickens aussi, Tennyson, le Dr Johnson... et qui sait combien d'autres. La présence de leurs fantômes est palpable dans cette lumière tamisée, vous ne trouvez pas?

Samuel Pepys came here, waouh, I feel overawed! Dickens too, as well as Tennyson, Dr Johnson.. and who knows how many others. The presence of their ghosts is palpable in the subdued light, can you feel it?

IMG_8893

 A nouveau dans la rue, nous saluons au passage Queen Mary of Scots et apprécions le contrast entre ancien et moderne.

We say hello to Queen Mary of Scots as we pass her, and appreciate the usual contrast between ancient and modern.

IMG_8894IMG_8895

Ce que nous cherchons maintenant, c'est la maison du Docteur Johnson, pas facile à trouver au milieu de ces immeubles modernes, de ces dédales de cours et de passages.

We are looking for Doctor Johnson's house, it is not easy to find in the middle of those modern buildings, those lanes and back yards.

IMG_8899IMG_8901

C'était déjà drôlement moderne, au XVIIIème siècle: " S'il vous plaît, sonnez et quand vous entendez le "buzz", poussez la porte".

If you read the sign, you can see how modern it was already in the XVIII th century: "when you hear the buzzer, push the door".

IMG_8903IMG_8908

...quand un homme est fatigué de Londres, il est fatigué de la vie...

-Samuel Johnson

L'auteur du célèbre dictionnaire s'installa dans cette maison de Gough Square en 1748, où il demeura jusqu'en 1759.

Johnson écrivit son dictionnaire (1755) dans cette grande maison georgienne en brique au nord de Fleet Street, qu'il acheta pour son grenier spacieux et sa proximité avec les imprimeurs. Elle est devenue maintenant un musée qui lui est entièrement consacré. Bien que très grand, un géant pour son époque (1m83), Johnson avait peur d'être attaqué (en fait il avait peur d'être arrêté pour dettes) et il fixa une chaine sur sa porte. Elle y est encore.

 ... when a man is tired of LONDON, he is tired of LIFE...

 -Samuel Johnson

The author of the famous dictionary moved into this house on Gough Square in 1748, he stayed there until 1759.

Johnson wrote his dictionary (1755) in this large brick Georgian house north of Fleet Street, which he bought for its spacious attic and proximity to his printers and which is now a museum dedicated to him. Although over six foot high, a giant for his time, Johnson was worried about being attacked (well in fact, he was worried about being arrested for debts) and fixed to the door a heavy chain which is still there.

IMG_8905IMG_8904

Nous allons monter trois étages. Comme beaucoup de maisons londoniennes, elle est tout en hauteur avec deux pièces par étage.

 We are going to go up those stairs. Like many London houses, it is very high, with two rooms on each of its four floors.

IMG_8906

Au premier étage le salon et la salle à manger

On the first floor, the drawing room and dining room. 

IMG_8907

Au deuxième étage, la bibliothèque et une chambre d'amis. Remarquez que je ne fais plus de commentaires genre "J'aimerais habiter dans une maison similaire plus tard etc." Ici encore, nous ne sommes pas gênés pas la foule.

 On the second floor, a library and a guest bedroom. This time, I am not making any remarks as to living here when I retire and so forth...Note that there isn't a big crowd here either.

IMG_8916IMG_8919

Nous voilà arrivés tout en haut dans le grenier. En 1752, quand sa femme Teddy mourut, il tourna son attention vers son dictionnaire pour lequel il est maintenant connu. Il l'écrivit dans le grenier, aidé de six commis, principalement des Ecossais, qui restaient debout pour travailler.

We have reached the attic. In 1752, when his wife Teddy, died, he turned his attention to the Dictionary for which he is still best known, compiling it in the garret along with six, mostly Scottish, clerks who were standing up.

IMG_8922

Johnson, bien que grand et robuste, avait des gestes bizarres et des tics déroutants pour certains lorsqu'ils le rencontraient pour la première fois. The Life of Samuel Johnson de Boswell et d'autres biographies de ses contemporains ont décrit le comportement et les tics de Johnson avec tant de détails que l'on a pu diagnostiquer ultérieurement qu'il avait souffert du syndrome de la Tourette, inconnu au XVIIIe siècle, pendant la majeure partie de sa vie

Il lui fallut presque neuf ans pour mener à bien son projet, bien qu'il ait eu l'intention de le terminer en trois ans. Le projet, à l'origine, était de publier le dictionnaire en deux volumes: A-K et L-Z. Mais très vite, il s'avéra encombrant, lourd et peu réaliste. Les impressions suivantes comportèrent quatre volumes.

Johnson had a tall and robust figure but his odd gestures and tics were confusing to some on their first encounter with him. Boswell's Life, along with other biographies, documented Johnson's behaviour and mannerisms in such detail that they have informed the posthumous diagnosis of Tourette syndrome, a condition not defined or diagnosed in the XVIIIth century.

 Johnson took nearly nine years to complete the work, although he had claimed he could finish it in three. The original goal was to publish the dictionary in two volumes: A–K and L–Z. But that soon proved unwieldy, unprofitable, and unrealistic. Subsequent printings ran to four volumes.

IMG_8917

(Un des deux tomes du dictionnaire. One of the two volumes of the dictionary)

Dans le grenier se trouve le livre d'or que signent les visiteurs. Voici ce qu'avait écrit celui qui nous a précédés: "Ayant quitté l'école à l'âge de 16 ans et étudié en cours du soir pendant 7 ans (et à temps partiel une journée par semaine) afin d'obtenir une licence, et plus tard (10 ans) ayant gagné une bourse pour un an afin d'obtenir un master, l'université m'a proposé un poste de deux ans qui m'a permis enfin d'être récompensé par un doctorat. Rien ne m'a jamais fait autant plaisir que de finalement suivre les pas de mon célèbre homonyme et devenir "Dr Johnson".

Here is the latest comment in the visitor's book, a few days before we came.

IMG_8925_2

Nous repartons en promettant au gentil monsieur de l'accueil d'ouvrir et de refermer la porte le plus vite possible, à cause du froid cinglant qui pénètre à l'intérieur.

Lorsque nous sortons, le contraste est saisissant, la ville a bien changé depuis le Dr Johnson.

We leave promising the nice man at the reception desk that we won't leave the door open for too long, because of the  biting cold that comes in.

When we step outside, the contrast strikes us, the city has really changed since Dr Johnson.

IMG_8932IMG_8934

 "Monsieur, si vous voulez avoir une idée de l'étendue de cette grande ville,

vous ne devez pas vous contenter de voir ses grandes rues et ses squares

mais vous devez parcourir ses innombrables petites allées et cours."

-Dr Johnson

C'est dans une de ces petites allées, que se trouve Ye Olde Cheschire Cheese, notre prochain pub.

And where do we go next? Guess! To another pub, Ye Olde Cheshire Cheese. It stands in one of those tiny lanes Dr Johnson mentions (here below).

IMG_8949

IMG_8937IMG_8938

Le bar dans la première salle.

The bar in the first room.

IMG_8950IMG_8948

Ce pub a survécu au grand incendie de 1666,  aux bombardements allemands de la seconde guerre mondiale, c'est un vrai monument historique.

This pub has survived the Great Fire of 1666, the Blitz, it is a real historic monument.

IMG_8941

La salle du fond est parfaite. Qui sait si Reynolds, Dickens, Oliver Goldsmith, Thackeray, Mark Twain, Forster ou Conan Doyle ne se sont pas assis ici-même?

The back room is perfect. Who knows if Reynolds, Dickens, Oliver Golsmith, Thackeray, Mark Twain or Conan Doyle did not sit exactly where I am sitting now?

IMG_8939

 Que choisir?

What are we going to choose?

IMG_8942

Ce sera un thé pour Monsieur et un Sticky Toffee Pudding pour moi.

Lequel de ces hommes illustres, depuis longtemps disparu, fait trembler ma main: la photo du sticky toffee pudding est floue sans raison apparente, c'est ma seule photo floue?

Tea for him and Sticky Toffee Pudding for me.

 Which one of those long gone remarkable gentlemen is moving my hand while I am taking the photo: it is blurred with no reason, my only blurred photo?

IMG_8944IMG_8946

Le Blackfriars pub, le seul pub Art Nouveau de Londres est une curiosité au milieu des buildings. Ici-même se trouvait un monastère occupé par des frères dominicains qui portaient un habit noir et étaient connus sous le nom de "BlackFriars (FrèresNoirs").

A l'intérieur, des mosaïques et des bronzes représentent des moines grassouillets portant des cruches de vin ou pêchant du poisson... on dit que les lieux sont hantés. Ah, je vous le disais bien! Il faut dire qu'ici-même a eu lieu une demande de divorce de Catherine d'Aragon et Henry VIII. C'est ici qu'Henry VIII essaya de persuader une délégation de Rome que son mariage avec Catherine d'Aragon n'était pas conforme à la loi de l'Eglise. La suite, on la connaît, pas étonnant que le lieu soit hanté!

The Blackfriars pub, the only Art Nouveau pub in London is a curiosity among modern buildings. A monastery on this site was occupied by Dominicans dressed in black habits and known as the "BlackFriars".

Inside, tiles and bronzes feature plump monks carrying wine jugs or fishing... the pub is said to be haunted. I knew it, this is what I was telling you! It has to be remembered that here took place a divorce hearing in 1529 of Catherine of Aragon and Henry VIII. Henry VIII attempted to persuade a delegation from Rome that his marriage to Catherine of Aragon was against the laws of the church. We know what happened next, no wonder the place is haunted!

IMG_8953IMG_8954

La nuit est tombée, nous voilà réchauffés et prêts à faire une petite promenade nocturne. Avant de traverser le Blackfriars Bridge, admirons en passant la silhouette imposante de la Reine Victoria solitaire au bout du pont et au loin, de l'autre côté de la Tamise, la Tour Oxo éclairée.

We are feeling warmer and ready to walk in the night. Before crossing Blackfriars Bridge, let's appreciate the stately figure of Queen Victoria, alone at the end of the bridge. The OXO Tower overlooks the river from the South Bank. 

IMG_8958IMG_8957

Vue de Blackfriars Bridge vers l'ouest. Enjoy!

Enjoy the westward view from Blackfriars Bridge.

IMG_8963

IMG_8964

Vers l'est, c'est The Shard. La dernière fois que je l'ai photogarphié, c'était en août 2010, il a bien grandi depuis.

To the east stands The Shard. It has grown up since I last took a photo of it in August 2010.

IMG_8960IMG_9520

(The Shard en février 2013 et en août 2010. The Shard in February 2013 and August 2010)

Après avoir traversé La Tamise, nous la longeons sur la rive sud à Southwark. 

After crossing the River Thames, we walk along its south bank in Southwark.

IMG_8965

IMG_8967

Le Millennium Bridge by night

The Millennium Bridge by night

IMG_8970

avec la Cathédrale St Paul juste en face.

with St Paul's Cathedral opposite, on the other side of the river.

IMG_8966

Juste avant d'arriver au Southwark Bridge, 

Just before reaching Southwark Bridge,

IMG_8986

à Bear Gardens, non loin du célèbre Globe Theatre de Shakespeare, dans le mur d'un boui-boui grec, on remarque une petit morceau de silex encastré dans la pierre. Selon la plaque qui figure au dessus, il s'agirait du tout dernier siège de passeur de la rive sud. Jusqu'en 1750, le London Bridge était le seul pont de Londres. Des wherrymen transportaient donc des passagers sur l'autre rive dans d'étroits canots nommés wherries. La rive sud était bordée de bancs de pierre sur lesquels les passeurs attendaient leur clientèle tapageuse provenant non seulement des théatres mais aussi d'arènes où avaient lieu des combats d'ours et de chiens. A cet endroit, les odeurs des égouts se mêlaient souvent à la puanteur des tanneries environnantes.

at Bear Gardens, not far from Shakespeare's Globe, in the wall of a little Greek restaurant, if you look for it, you'll find a little piece of flint set into the stone wall. According to the plaque above it, this is the last ferryman's seat. Until 1750, London Bridge was the only bridge in London. Wherrymen would take passengers across the river in narrow rowing boats called wherries. The south bank was bordered with stone benches where ferrymen would seat while waiting for noisy customers coming right from the theatres and arenas, where bear and dog fights used to take place. There the sewer awful smells mingled with the stench from the nearby tanneries.

IMG_8972

Le contraste ancien-moderne est particulièrment saisissant ici entre The Shard et la Cathédrale de Southwark. 

The ancient-modern contrast is particularly striking here between Southwark Cathedral and The Shard.

IMG_8987IMG_8988

La cathédrale de Southwark était autrefois l'endroit où les voyageurs entraient dans Londres, par le seul pont existant. Jamais ils n'auraient pu imaginer ce que ce lieu deviendrait et moi, je me prends à imaginer comment cela sera dans 300 ans. 

Years ago people had to pass Southwark Cathedral to enter London by its only bridge. Never would they have imagined what it would look like 300 years later. I find myself trying to imagine what it will look like 300 years from now.

IMG_8991

Nous retraversons la Tamise, cette fois sur le pont de Londres, la vue vers l'est est assez intéressante, pas vrai?

We cross the river again, this time on London Bridge, the view is interesting, isn't it?

IMG_8998

IMG_8997

Alors qu'on l'apercevait autrefois à des kilomètres, on doit presque le chercher aujourd'hui. Pourtant, c'est la plus grande colonne de pierre du monde. Conçu par Sir Christopher Wren, et réalisé par le Dr Robert Hooke afin de commémorer le grand incendie de 1666, Le Monument a été achevé en 1677. Il mesure presque 62 mètres de hauteur, on dit que c'est la distance exacte entre sa base et la boulangerie de Farriner à Pudding Lane, où le feu s'est déclaré.

Whereas in the old days the Monument could be seen from very far away, we nearly have to look for it today. And yet, it is the highest stone column in the world. Designed by Christopher Wren and made by Dr Robert Hooke in order to commemorate the Great Fire of London of 1666, The Monument was completed in 1677. It is 202 feet high, which was said to be the exact distance from the base to Farriner's bakery in Pudding Lane. In 1830, one of the four panels was replaced by a carving by Caius Gabriel Cibber.

IMG_9003

 Le panneau sur le côté ouest de la colonne est l'allégorie la plus émouvante de Londres et peut-être la plus belle oeuvre d'art que l'on doive au grand incendie.

Cibber y représente Londres sous les traits d'une femme accablée, mi-assise, mi-alongée sur des débris de maçonnerie, elle est épuisée, âbimée [...] Le Temps, ailé, la soutient et l'aide à se relever, alors qu'une femme, peut-être l'incarnation du gouvernement bienveillant, montre de son sceptre les déesses de la Paix et de l'Abondance qui flottent, pleines de promesse, dans les nuages. Des maisons brûlent à l'arrière plan, et on voit une ruche, symbole du travail, aux pieds de Londres.

A la droite de ce groupe se trouve le Roi, debout, et le Duc d'York [son frère], tous les deux en tenues romaines. Charles ordonne à la Science et à l'Architecture d'aller au secours de Londres, et la Liberté les suit. James tient une guirlande de laurier et attend, prêt à l'offrir à la ville qui se relève, pendant que Justice et Courage regardent la scène et qu'un nouveau paysage urbain prend forme au loin. Cette allégorie, un peu trop maniérée pour nos goûts modernes, a cependant le pouvoir de nous émouvoir.

Source : Le grand incendie de Londres d'Adrian Tinniswood.

The panel on the west side of the column is London's most moving piece of allegory, and perhaps the finest single work of art to be spawned by the fire.

Cibber portrays London as a distraught woman, she half sits, half lies on a pile of broken masonry -exhausted, damaged [...] Winged Time is supporting her and helping her rise to her feet, while a female figure, perhaps the personification of Good Government, points with her sceptre to the goddesses of Peace and Plenty who hover, full of promise, in the clouds. Houses are burning in the background, while a beehive, a symbol of Industry, lies at London's feet.

To the right of this group stand the King and the Duke of York, both in Roman dress. Charles is commanding Science and Architecture to go to the aid of stricken London, and Liberty is following them. James clutches a garland of bays and waits, ready to offer it to the rising city, while Justice and Fortitude look on and a new urban landscape takes shape in the background. This allegory, a little too mannered for modern taste, still has the power to move us.

Source: Great Fire of London by Adrian Tinniswood.

IMG_9001

 Oh, mais avec tout ça, il est l'heure de rentrer, et où qu'on soit, on trouve toujours un bus pour nous emmener dans la bonne direction tout en nous faisant faire un petit tour de London by night... waouh!

It is now time to go back, and wherever we are in London, there is always a bus to take us in the right direction and offer a tour of London by night... waouh! 

IMG_9004

 à suivre...

to be followed...