La maison des 3 filles propose de fleurir nos blogs.

Quelle bonne idée! Voici des tableaux de Victor Gabriel Gilbert et des fleurs du jardin.

41186477_Victor_Gabriel_Gilbert

 

***

...la soie mouchetée des silènes roses,... le satin panaché des oeillets mignardise,... le velours bleu des myosotis, criblé de petits yeux mélancoliques...(Emile Zola, La Faute de l'Abbé Mouret)

***


MacConnalMason2952008T17023IMG_8192

 

**

Des volubilis élargissaient le coeur découpé de leurs feuilles, sonnaient de leurs milliers de clochettes un silencieux carillon de couleurs exquises. (Emile Zola, La Faute de l'Abbé Mouret)

***


Victor_Gabriel_Gilbert_GIV013

IMG_8271

Victor_Gabriel_Gilbert_GIV012

 

***

...des rangées de roses trémières semblaient barrer l'entrée d'une grille de fleurs rouges, jaunes, mauves, blanches...(Emile Zola, La Faute de l'Abbé Mouret)

***


IMG_8184

 

***

Puis c'étaient des roses saignantes comme des coeurs ouverts, dans des lacs d'oeillets blancs; des glaïeuls fauves, montant en panaches de flammes parmi des verdures effarées. (Emile Zola, Le Ventre de Paris)

***


IMG_8246

 

***

... les bancs de vente, comme des plates-bandes aux deux bords d'un sentier, fleurissent, épanouissent de gros bouquets; c'est une moisson odorante, deux haies épaisses de roses... (Emile Zola, Le ventre de Paris)

***


41185871_19026657_VICTOR_GABRIEL_GILBERT_Picking_flowers_1

 

***

...les jasmins, étoilés de leurs fleurs suaves; les glycines aux feuilles de dentelle tendre...les clématites amoureuses allongeant les bras, pomponnées d'aigrettes blanches... Des capucines, aux chairs verdâtres et nues, ouvraient des bouches d'or rouge... (Emile Zola, La Faute de l'Abbé Mouret)

***


IMG_8181

41186170_19029690_Gilbert_Victor_A_Parisian_Flower_Market

 IMG_8274

***

Plus haut, s'épanouissaient les viscaria roses, les leptosiphon jaunes, les colinsia blancs, les lagurus plantant parmi les couleurs vives leurs pompons de cendre verte.(Emile Zola, La Faute de l'Abbé Mouret)

***


 41186636_Victor_Gabriel_Gilbert_The_Flower_Seller

 

***

Elle vivait dans les roses, dans les lilas, dans les giroflées, dans les muguets. (Emile Zola, Le ventre de Paris)

***


IMG_8185

 

***

Plus haut encore, des digitales rouges, des lupins bleus s'élevaient en colonnettes minces, suspendaient une rotonde byzantine, peinturlurée violemment de pourpre et d'azur...(Emile Zola, La Faute de l'Abbé Mouret)

***


1

 

***

Ces jours-là, Cadine ne montrait plus que les mèches frisées de ses cheveux au-dessus des bottes de pensées, de réséda, de marguerites; elle était noyée, perdue sur les fleurs (Emile Zola, Le Ventre de Paris)

***


IMG_8176

 Un merci tout particulier à mon amie qui m'a permis de photographier les fleurs de son jardin et à mes deux amies qui m'ont apporté chacune un bouquet.



frise_fleurs_pommier

  

 

Comme chaque mois, voici le jeu chez Fée Scie, fait ça!

 

Ce mois-ci, c'est un grand privilège de pouvoir mettre sur nos blogs une des très belles photos de Au Pays des Merveilles, qui a été, comme moi-même, une des gagnantes de ce jeu!

 

 64684725_1

 

N'aimeriez-vous pas gagner cette cagette?

 

 

frise_fleurs_pommier

 

 

Edit du 20 mai:

Suite à mon billet, la Gamine m'a laissé ce commentaire (extrait):

 que j'aime les descriptions de Zola...il rendrait vivant et sympathique un chou-fleur ! 

Posté par la gamine, 19 mai 2011 à 20:35
I1060
Eh bien, elle a raison. 

med105502_0310_cauliflower_xl

 

***

Sur le carreau de la rue Rambuteau, il y avait des tas gigantesques de choux-fleurs, rangés en piles comme des boulets, avec une régularité surprenante. (Emile Zola, Le ventre de Paris)

***

 

Victor_Gabriel_Gilbert_GIV011

 

***

Les chairs blanches et tendres des choux s'épanouissaient, pareilles à d'énormes roses, au milieu des grosses feuilles vertes, et les tas ressemblaient à des bouquets de mariée, alignés dans des jardinières colossales. (Emile Zola, Le ventre de Paris)

***



Snoopy_Happy_Dance

Photo Martha Stewart, peinture Victor Gabriel Gilbert