Après avoir lu Ethan Frome d'Edith Wharton, vous ne résisterez pas à l'envie de lire Summer, son pendant, écrit en 1917.

Autant le paysage d'Ethan Frome était froid et blanc, autant celui deSummer est chaud et jaune-soleil. Charity Royal vit avec son père adoptif dans un village isolé, loin des automobiles, téléphones et cinémas. Elle aimera un architecte de passage et là encore, leur amour sera impossible, compliqué par de subtiles allusions d'inceste.

Presque à la hauteur d'Ethan Frome.                              

P1100913_2

Peinture sur la couverture: Henri Martin, Jeune femme avec une rose. Musée des Beaux-Arts, Mulhouse.

Edith Wharton: j'ai lu aussi The House of Mirth, The Age of Innocence, Ethan Frome.

 

Posté par vemelith à 20:57 -  Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#
Tags :  
PARTAGER :Partager sur Facebook

 

Ethan Frome (Edith Wharton)

 

Publié en 1911,  Ethan Frome est considéré comme la plus belle réalisation d' Edith Wharton. Le paysage de Nouvelle Angleterre est à couper le souffle: tant de froid, de blancheur, de rudesse, d'isolement et de pauvreté servent de décor à cette histoire d'amour.

Un fermier, homme simple, aime Mattie Silver, la jeune cousine de sa femme Zeena. Cet amour imposssible m'a bouleversée: un chef-d'oeuvre de réalisme littéraire, tant du point de vue des paysages que des personnages.

Ethan Frome est un des grands classiques de la littérature américaine du XXième siècle.

          P1100910_2            

Peinture de couverture: La Charette, route enneigée à Honfleur, Claude Monet. Musée d'Orsay, Paris.

Edith Wharton: j'ai lu aussi The House of MirthThe Age of Innocence, Summer.